Quels sont les dangers liés à l’angle mort ?

Par exemple, comment éviter de se trouver dans l’angle mort d’un véhicule en tant que cycliste ou piéton ? Suivez nos conseils.

L’angle mort est la zone inaccessible (cachée) dans le champ de vision du conducteur. Il s’agit d’une zone qui n’est pas couverte par le champ de vision des rétroviseurs ou par la vision du conducteur s’il ne tourne pas la tête ou ne bouge pas le haut de son corps. Le champ de vision et les angles morts varient en fonction de la taille et de la construction du véhicule (hauteur, carrosserie, taille des fenêtres, épaisseur des montants, des rétroviseurs, etc.) Pour les motocyclistes et les conducteurs de scooters, c’est principalement le casque qui influence le champ de vision.

Certains utilisateurs sont plus exposés au danger des angles morts

En raison de leur vulnérabilité, les enfants, les personnes âgées, les cyclistes, les piétons et les motocyclistes sont particulièrement touchés par le danger des angles morts. Les accidents surviennent principalement lors de changements de direction (bifurcation, présélection ou dépassement). Le danger est particulièrement prononcé dans le cas des gros véhicules, car les conséquences d’un accident sont souvent fatales.

Les angles morts sur les camions, les autobus et les autocars

Malgré l’obligation d’équiper les camions de rétroviseurs spéciaux (rétroviseurs grand angle, rétroviseurs d’accostage ou rétroviseurs avant = rétroviseurs frontaux), le conducteur d’un camion n’a pas nécessairement la possibilité de voir tout ce qui se passe autour de son véhicule en même temps, surtout lorsqu’il est en mouvement. Voici un cas classique d’accident entre un camion et un cycliste.

Notre conseil aux cyclistes : restez toujours derrière un camion à l’approche d’une intersection (feu rouge, stop, céder le passage, présélection, etc.).

Attention, la présence d’une piste cyclable et/ou d’une écluse devant la lumière ne garantit pas une meilleure vue pour le cycliste. L’un des risques est que le feu passe au vert avant que le cycliste n’atteigne le sas.

Trajectoire du camion : attention au piège

Si l’angle mort est une source de danger, c’est bien la trajectoire des camions qui surprend et piège les cyclistes. Dans les animations précédentes, il est clairement visible que la zone couverte par le camion au sol (zone rouge) est beaucoup plus grande que le camion lui-même. Dans un virage serré à droite, un conducteur doit faire une embardée à gauche avant de tourner.

Il active d’abord brièvement les clignotants de gauche pour avertir la circulation devant lui avant de tourner au coin avec les clignotants de droite. Cela laisse un espace sur son côté droit qui peut donner au cycliste un faux sentiment de sécurité et l’encourager à tirer le camion vers le haut.

Manque de perception

L’angle mort et la trajectoire d’un véhicule lourd sont sources d’accidents. Toutefois, si le conducteur doit intégrer un maximum d’informations en un minimum de temps, il est également possible qu’un cycliste ou tout autre usager de la route, bien que visible dans le champ de vision des rétroviseurs, ne soit pas perçu par le conducteur. Ce phénomène, appelé « regardé mais pas vu », est également responsable des accidents entre les camions et les cyclistes.