Quelques statistiques

Au fil des années, il s’avère que les chiffres en rapport aux accidents de la route diminuent, grâce aux diverses . Voici quelques améliorations techniques (meilleurs équipements pour les véhicules, meilleures indications sur la route, etc.), des mesures juridiques (sanctions en cas d’accidents), ainsi que des mesures éducationnelles. Nous aimons penser que notre contribution, aussi modeste soit-elle, a également un impact positif sur ces chiffres.

Piétons

En Suisse, on compte quotidiennement six à sept personnes en moyenne victimes d’un accident en traversant la chaussée. En 2018, 2137 accidents impliquant des piétons ont été recensés dont 1557 ont été blessés légèrement, 537 ont été victimes de blessures graves, et 43 n’ont malheureusement pas survécu.

Par rapport à l’année 2017, le nombre de personnes ayant succombé à des accidents sur les passages pour piétons a baissé. Cette diminution est d’autant plus visible concernant les seniors victimes d’accidents. En revanche, une hausse des personnes tuées en dehors d’un passage piéton a été constaté (+9 par rapport à 2017).

La grande majorité de ces accidents ont eu lieu dans des localités. Le cas le plus fréquent est en effet la collision avec un véhicule particulier sur une route droite dans une localité. Les accidents touchant les piétons arrivent souvent durant les heures du soir, lorsque le stress, la fatigue et le manque d’attention sont plus importants. Le manque de visibilité durant le crépuscule et l’obscurité favorise également les risques d’accidents pour les piétons.

Conducteurs

Comme toujours, les conducteurs de voiture de tourisme sont les plus nombreux à avoir subi des accidents. En 2018, 9728 cas ont été signalés, dont 8852 blessés légers, 797 blessés graves et 79 tués.

Chez les motards, même si il y a eu moins d’accidents (3663), les blessés graves sont beaucoup plus nombreux (avec 1068 victimes), en raison des vitesses souvent plus élevées, les chutes faciles et le manque de protection offerte par les deux-roues. Les tués sont quant à eux au nombre de 42, soit moins que les conducteurs de véhicule de tourisme.

Les cyclistes continuent à être vulnérables, puisque l’on a compté quasiment le même nombre d’accidents de vélo que pour les motards (3629 pour les cyclistes contre 3663 pour les motards). On a dénombré 2725 blessés légers, 877 blessés graves et 27 tués.

Les vélos électriques ont moins d’adeptes que les vélos classiques, et les accidents qui y sont liés sont donc moins nombreux : 1047 accidents, 12 tués, 309 blessés graves et 726 blessés légers.

Source : Office fédéral de la statistique en Suisse