Les enfants et les personnes âgées

Parmi les piétons, on retrouve différentes catégories de personnes, dont les enfants et les personnes âgées, pour lesquelles les conducteurs devraient porter une attention particulière.

Les Enfants

Pour les enfants, les déplacements dans la circulation nécessitent un véritable apprentissage. En effet, ils n’ont pas le même comportement que les usagers de la route adultes, et comme ils n’ont pas conscience des nombreux dangers de la circulation, ces enfants nécessitent une attention toute particulière.

D’après les statistiques, les enfants de moins de 15 ans sont malheureusement souvent victimes de blessures graves, voire mortelles. Ce taux élevé est essentiellement dû à leur manque d’expérience, et beaucoup n’ont pas les notions nécessaires pour un comportement correct dans la circulation.

– En raison de leur jeune âge et de leur manque d’expérience, les enfants ne peuvent pas encore évaluer avec justesse et précision la vitesse et les distances.

– On apprend aux enfants à ne traverser que lorsque les roues d’une voiture sont totalement à l’arrêt.

– Au passage piéton, les enfants pourraient être distraits par un signe du conducteur, et pourraient alors être tentés de directement traverser toute la chaussée sans vérifier l’arrivée de véhicules venant de la voie opposée.

– Les enfants prennent en modèle les adultes. Il vous appartient donc de monter le bon exemple.

Les personnes âgées

Un piéton qui prend de l’âge aura plus de risque d’être blessé mortellement en cas d’accident. Souvent, les personnes âgées ne sont pas responsables de ces accidents, mais en sont plutôt les victimes. En effet, par rapport aux jeunes piétons, les seniors ont moins de reflexes, et prennent par conséquent plus de temps à réagir aux erreurs des autres.

Les précautions à prendre

Avant de traverser la chaussée, cherchez le regard de tous les conducteurs. Si le passage piéton possède un îlot central, alors commencez par chercher le regard à gauche, ensuite, rejoignez la première moitié du passage piéton, marquez un temps d’arrêt au niveau de l’îlot central, puis cherchez le regard à droite avant la traversée finale.

Ne traversez la chaussée qu’une fois que vous vous soyez assuré que le conducteur vous a bien vu et qu’il s’est arrêté. En cas de doute, patientez jusqu’à ce que le véhicule soit à l’arrêt complet.

En prenant de l’âge, l’ouïe, la vue et les reflexes baissent. Ayez donc conscience de vos points forts, et surtout de vos points faibles. Privilégiez toujours la sécurité, et faîtes également attention au type de sol et à la hauteur du trottoir.