Les conducteurs

Un conducteur responsable se doit d’adopter une conduite évitant les situations pouvant créer des accidents. Gardez en tête qu’en cas d’accident dans lequel des usagers de la route plus faibles seraient impliqués, vous serez dans la majorité des cas légalement responsable. Ainsi, nous vous invitons à suivre les conseils suivants lorsque vous circulez en voiture, afin d’éviter les accidents potentiellement lourds de conséquences.

Avoir les bons réflexes

Avant un passage piéton

Effectuez un arrêt total lorsque vous passez à un passage piéton, et cherchez le regard des personnes qui s’apprêtent à traverser.

Conservez toute votre attention

Lorsque vous roulez, soyez prêt à anticiper tout événement imprévu. Dans les zones de lotissement, la présence de piétons est un facteur qui doit toujours être pris en compte. C’est également le cas près d’un passage piéton.

Rouler à une vitesse adaptée

Adaptez votre vitesse aux moments de la journée, aux lieux dans lesquels vous vous trouvez, et aux conditions météorologiques. Ainsi, vous parviendrez à anticiper et à réagir dans un minimum de délai face au comportement des enfants en bord de route ou des piétons qui traversent.

A une vitesse de 30 km/h, la probabilité de décès d’un piéton en cas de collision est aux alentours des 10%. A une vitesse plus élevée (à 50 km/h), cette probabilité atteint plus de 80%.

Une attention particulière pour les enfants et les personnes âgées

Les personnes âgées

Gardez en tête que les personnes âgées ont des reflexes amoindris. Leurs réactions face aux situations de la circulation prennent alors plus de temps. Par conséquent, si vous voyez une personne âgée traversant la chaussée d’un pas hésitant, alors arrêtez totalement votre véhicule et laissez-lui plus de temps pour traverser.

Les enfants

Les enfants sont moins conscients du danger, et leur capacité d’évaluation de la vitesse et des distances n’est pas égale à celle des adultes. Leur sécurité dépend donc considérablement de votre comportement en tant que conducteur.

On apprend aux enfants à traverser la chaussée uniquement lorsque qu’un véhicule est totalement à l’arrêt. Lorsque vous êtes à l’arrêt au passage piéton, ne faîtes pas de signe aux enfants qui s’apprêtent à traverser, car ils risqueraient de courir inconsciemment et ne plus faire attention à la voie opposée.

Situations de la circulation confuses

Certaines situations peuvent porter à confusion. Par exemple, celui qui tourne au feu vert, qui est accompagné d’un feu jaune qui clignote ou n’ayant pas une forme de flèche, doit compter avec des piétons prioritaires sur la chaussée transversale.

Les passages piétons peuvent se trouver à des endroits pas très visibles. Vous devrez donc repérer les panneaux indicateurs, et ralentir à leur vue.

Les passages piétons se trouvent souvent à la sortie des ronds-points. Prenez donc les mesures adéquates: réduisez votre vitesse et cherchez du regard les piétons qui souhaitent traverser.

Avant de dépasser un véhicule en centre-ville, vérifiez bien que celui-ci ne soit pas en train de céder le passage à un piéton.

Enfin, faîtes attention lorsque vous passez à proximité des endroits destinés à l’arrêt des transports publics car des passagers pourraient monter et descendre de ces véhicules.

Encore une chose

S’arrêter pour laisser les piétons traverser est un geste simple qui fera plaisir à ces derniers. Cet arrêt pourrait être suivi d’un sourire ou d’un geste de salutation qui rendra votre journée meilleure.